Hyperfréquences, alerte internationale !

Classé dans : Actualités, Faits importants | 0

Hyperfréquences , le brouillard !

Hyperfréquences :” Les opérateurs français respectent un décret datant de 2002 et qui définit les limites d’exposition de la 3G à 61V/m. Ce qui revient à limiter une vitesse sur l’autoroute à 500 km/h. Cette intensité de 61V/m n’est en effet jamais atteinte ! ” scande l’organisation Robin des toits.

Organisation incontournable qui œuvre à faire entendre les vérités sur cet immense sujet des hyperfréquences, aux multiples facettes : politique, sanitaire et bien entendu commerciale. Nous parlerons bientôt de scandales des hyperfréquences, qui en fait existent depuis bien longtemps.

Pour comparaison l’Autriche a adopté depuis déjà dix ans la valeur de 6v/m soit dix fois moins.

Les scientifiques ont mis en évidence que l’impact tolérable sans implication physique, physiologique est en dessous de 0.2 w/kg.

Nous en sommes comme vous le constatez  par vous même, très loin de cette valeur.

Il est donc important que vous vous dirigiez vers des téléphones avec un DAS le plus faible. Actuellement Samsung est en tête avec deux appareils . Iphone est en berne de côté là avec plus 0.9 w/kg ! Document : ondes pulsées-mises en évidence.

Mais il faut prendre en compte que ces appareils superposent les technologies. Il est fréquent d’observer sur les appareils que tout les sources d’émission sont activées : wi-fi, bluetooth, métadonnées et téléphonie. on se retrouve donc un cocktail d’hyperfréquences détonnant que vos cellules n’apprécient pas du tout!

Pensez donc à limiter l’empilement des technologies actives bien évidemment, l’éteindre la nuit ou le mettre en mode avion et ré-informer vos appareils pour limiter l’impact des hyperfréquences avec les  Protect GSM .

Dans les maisons des matériaux existent aussi pour limiter l’impact des hyperfréquences dans le lieu : peinture, tissus, etc…

Les enduits chaux chanvre bloquent les hyperfréquences. Une solution naturelle, saine, et jolie.

De plus en plus de scientifiques, lancent l’alerte aux autorités sur l’utilisation en continu des hyperfréquences sur les populations.

Pas d’iPad pour les enfants de Steve Jobs

“”Plusieurs dirigeants de Google, Yahoo!, Apple ou encore eBay, interdisent les écrans à la maison, placent leurs enfants dans des écoles anti-technologie hyperfréquences. En novembre 2011, le New York Times (en anglais) évoquait ainsi le cas de l’établissement Waldorf, en Californie, où les élèves n’apprennent à maîtriser Google qu’à partir de la 4e.

Les salles de classe sont dotées de tableaux noirs, de craies et de livres. Selon la direction de l’établissement, les ordinateurs et les tablettes connectées aux Wi-Fi, hyperfréquences nuient à la créativité et à la concentration des enfants. Un point de vue que partageait sans doute Steve Jobs : à la question “Vos enfants aiment-ils les iPad ?”, le fondateur emblématique d’Apple avait répondu au New York Times,  en 2010, qu’ils n’en avaient jamais utilisé.”” (propos recueillis auprès de francetvinfo).

J’ai régulièrement des appels de personnes ultra sensible aux hyper fréquences.

Je conseille donc à ces personnes de lire et d’appliquer les techniques utilisées par Mme Héléne  Bernet qui elle aussi a été hypersensible aux hyperfréquences et a su trouver des solutions durablement efficaces afin de pouvoir mener sa vie normalement.

Voici donc les documents à vous procurer.

Hyperfréquences :technique pour vivre normalement pour les hypersensibles

Cliquez sur la petite roue pour activer les sous-titres en français.

Print Friendly, PDF & Email